Loading...
Wait
Please wait
Loading longer than expected.
Wait 30 more seconds   Reload
wait
Login
X
Email OR Username:
Password:
Login with Google
Get an account
Forgotten password?
Email account confirmation
Language:
Le Maudit Blog
Blog de qualité personnelle
Avatar
RSS MauditeBénédicte
0.8497

Views 88525 times
  Pages: 1  
+18.08
Published by MauditeBénédicte on 12-11-07 at 05:21 pm   -   Category : Jeux  -   Seen: 77127 times
Le précédent étant arrivé à saturation, voici le nouveau topic des vidéos marrantes ou insolites.


1 Merci de mettre une petite ligne de présentation de vos vidéos pour donner envie de cliquer (ou pas)

2 En dessous de votre présentation, mettez la vidéo entre balises spoiler


3 Évitez de quoter la vidéo (ça alourdit) juste pour mettre par exemple le smiley laugh ou un commentaire du type "c'est trop fun", ça alourdit le topic inutilement. La posmod "lol" est là pour ça.

Dernier point, ici, on se vautre dans le politiquement correct et le vivre ensemble écoeurants, on n'a pas peur des bisounour, merci donc d'éviter les vidéos bêtement polémiques (ex. vidéo d'une agression dans le métro, dernière interview d'Alain Soral...)
yatta
+23.63
Les faits

C'est un jour important, pour ne pas dire historique, pour les 5 millions de sourds et de malentendants recensés en France. Vendredi 12 février, les sept principales chaînes de télévision françaises (TF1, France 2, France 3, France 4, France 5, M6 et Canal +) ont obligation de rendre accessibles 100 % de leur antenne aux déficients auditifs.

Cette loi, votée le 11 février 2005 pour "l'égalité des droits et des chances (...) des personnes handicapées" entre en effet en vigueur dans quelques jours.

Des conséquences inattendues

Bien sûr, les sourds se réjouissent, mais cette loi fait des victimes parmi les "rivaux" de nos amis pirates.

En effet, les 200 à 300 adaptateurs sous-titreurs professionnels français sont les premières victimes de cette initiative qui se veut à la base égalitariste : les 10 euros brut/min sous-titrée (8 pour le service public) sont passées à 5 (7 dans le public.)

Les responsables ?

Les agences (ou "laboratoires") arrivées sur le marché pour profiter de l'aubaine en cassant les prix.

Exemple : Red Bee Media, arrivée sur le marché français en 2007, cette société a remporté plusieurs appels d'offres (M6, Canal+) en proposant des prix imbattables, notamment sur les émissions en direct.

Le pire : plusieurs petits labos paient des étudiants 3 € minute tandis que d'autres projettent de délocaliser. Ainsi, Télétota, a ouvert une antenne à Casablanca.

Le cauchemar

Red Bee Media envisage d'appliquer son système de reconnaissance vocale aux émissions enregistrées, pour réduire le temps de travail "de 15 à 30 %". On en frémit d'avance.

Bien sûr, toute nouvelle mesure a ses sacrifiés, on ne peut guère s'attendre à voir le veau gras s'enthousiasmer pour le retour du fils prodigue, mais entre précarisation et baisse de qualité, il est permis de s'inquiéter.

Pour finir sur une note positive, on nous promet une charte qualité (par le représentant des déficients auditifs, Jérémie Boroy). Reste à savoir si elle sera respectée par les nouveaux damnés de la terre que les sous-titreurs ont l'air de devenir.



Les sourds enfin entendus
+44.23
Published by MauditeBénédicte on 09-03-23 at 08:32 pm   -   Category : Jeux  -   Seen: 211574 times
Mes bien chers amis, pour déplomber le topic Postez ici vos images insolites - qui, comme son nom l'indique, est réservé aux photos - qui commence à crier grâce, je vous propose de poster ici vos vidéos.

Conseils pour un impact optimal de votre participation :

1 Merci de mettre une petite ligne de présentation de vos vidéos pour donner envie de cliquer (ou pas)

2 En dessous de votre présentation, mettez la vidéo entre balises spoiler


Précisions pour les commentaires sur les vidéos :

- Évitez de quoter la vidéo (ça alourdit) + smiley laugh ou commentaire du type "c'est trop fun", ça alourdit le topic inutilement. La posmod "lol" est là pour ça.

- Les critiques sont les bienvenues, à condition d'être pertinentes (vidéo doublon, ultra-choquante ou interdite, par exemple).

Le fait que vous ne l'ayez pas trouvée drôle ne sera pas considéré comme pertinent.

PS : je précise que je vais faire un peu de ménage cette semaine, que les auteurs de commentaires "quote vidéo + laugh ne se formalisent pas, rien de personnel.
+15.09
Published by MauditeBénédicte on 09-01-24 at 11:14 pm   -   Category : Présentations de séries  -   Seen: 2753 times
En 2008, la BBC a diffusé une mini-série en 5 épisodes d'une fidélité exemplaire au journal d'Anne Frank (les sous-titres du premier épisode sont disponibles sur subway, et seront bien sûr suivis des 4 autres)

 [x]

Genèse de la série
Adam Kemp, conseiller de programme à la BBC, et John Smithson, directeur de Darlow Smithson Productions, s'étonnent qu'aucune adaptation n'ait vu le jour depuis plus de 10 ans.

Par ailleurs, ils remarquent que les adaptations précédentes souffrent d'une forte tendance à présenter Anne comme une sainte (rappelons qu'il s'agit pourtant d'une adolescente plutôt gaie, rieuse, à la dent parfois dure...), et en conséquence, manquent de fidélité à l'oeuvre originale.

 [x]

De ce constat s'ensuivent de longues négociations avec le Fonds Anne-Frank qui gère les droits du Journal, pour obtenir le droit d'utiliser les textes originaux.

Au bout de 2 ans, le Fonds valide le scénario de Deborah Moggach (auteure et scénariste) et autorise l'utilisation du Journal.

Les "plus" de l'adaptation de la BBC

L'avis de Buddy Elias (cousin d'Anne qui dirige le Fonds) :

J'ai lu très attentivement le scénario écrit par Deborah Moggach et je l'ai trouvé magnifique.
Pas seulement parce qu'il est extrêmement fidèle aux faits rapportés dans le Journal, mais surtout parce qu'il traduit de façon très réussie l'esprit dans lequel ce Journal a été rédigé - celui d'une adolescente, qui cherche d'abord à se confier puis a la volonté de témoigner de ce qu'elle vit - et l'atmosphère de ces deux années de clandestinité, ce mélange de peur, d'ennui, de légèreté, de drôlerie, de désarroi, d'incertitude et aussi d'espoir. Pour moi, c'est sans doute la meilleure adaptation qui ait été faite du Journal d'Anne Frank.


Humanité, réalisme et fidélité
Du fait que la BBC a obtenu le droit (rarement accordé par le redoutable Fonds Anne Frank) de reprendre tels quels les textes du journal, l'adaptation a pu faire ressortir la personnalité de son auteur telle qu'elle était.

Le gros défaut des adaptations précédentes était en effet d'avoir cédé à la facilité : Anne étant morte à 15 ans, innocente victime juive etc. la tentation était grande de se censurer en la "toilettant" de son espièglerie, de ses aveux de faiblesse, de sa crise d'adolescence, de son côté parfois chipie (eh ouais) et de tout ce que pouvait cristalliser la vie qu'elle menait, dans un espace confiné et la peur au ventre, rappelons-le.


Le problème étant que ces traits de caractère étaient justement ce qui a permis au monde entier de rendre visage et humanité à ce qui était considéré comme une statistique historique, les adaptations précédentes souffraient du syndrome de la "fadeur angélique" qui couronne souvent des personnalités pourtant des plus fouillées.

La série fait ainsi du journal un personnage à part entière, au même titre qu'Anne et ses compagnons d'infortune.

Extrait d'une interview de la productrice, Elinor Day

C'est le fruit d'une collaboration très étroite avec les gens de la Maison Anne Frank à Amsterdam. Luana Hanson, qui a supervisé ce travail, leur a rendu plusieurs visites, photographiant et mesurant très précisément les lieux. Ensuite, chaque pièce a été reproduite à l'identique en Angleterre, y compris l'ameublement, les papiers peints et les moindres couleurs. Il était capital pour nous d'atteindre ce degré d'exactitude pour faire sentir aux téléspectateurs ce qu'a été la vie quotidienne des huit clandestins pendant deux ans, au prix de quels efforts mais aussi de quelle angoisse ils ont pu se cacher et survivre si longtemps, malgré le sentiment d'être pris au piège. Cette exigence a eu des implications pour le tournage. Généralement, on construit les décors plus grands que leur taille réelle ou supposée, de façon à ménager un espace pour l'équipe de tournage et les acteurs.
Dans notre cas, nous avons tenu au contraire à conserver cette exiguïté afin de donner aux spectateurs - mais aussi aux comédiens ! - une impression de confinement, à la limite de la claustrophobie. Cela a évidemment compliqué le travail, en particulier pour le caméraman, qui a filmé la plupart des scènes caméra à l'épaule et parfois dans des conditions difficiles.

Un casting exemplaire:
Anne Frank (Ellie Kendrick), Otto Frank (Iain Glen), Edith Frank (Tamsin Greig), Margot Frank (Felicity Jones), Miep Gies (Kate Ashrield), Peter Van Daan (Geoff Breton), Herman Van Daan (Ron Cook), Victor Kugler (Tim Dantay), Albert Dussel (Nicholas Farrell), Johannes Kleiman (Roger Frost), Bep Voskujil (Mariah Gales), Petronella Van Daan (Lesley Sharp)

A l'exception d'Ellie Kendrick, la plupart des acteurs principaux étaient déjà fort connus en Angleterre.

J'ai généralement beaucoup de mal avec les adaptations, je ne reconnais ni les personnages ni l'intrigue.
Ici, à l'exception du père d'Anne que j'imaginais moins "rond", plus torturé, je n'ai à aucun moment ressenti cette frustration et ça m'intéresserait d'ailleurs de savoir si ceux qui ont aimé le livre ont ressenti la même chose.

En savoir plus :

BBC

France2

 [x]

46 : l'entrepôt
58 : bureau privé et cuisine
68 : bureau de Viktor Kugler
74 : bureau de Miep Gies, Jo Kleiman et Bep Voskuijl
90 : dépôt
Le passage secret
98 : palier avec porte pivotante
L'annexe
108 : chambre d'Otto, Edith et Margot Frank
126 : chambre d'Anne Frank et Fritz Pfeffer
148 : salle de bain et WC
154 : chambre d'Hermann et Auguste Van Pels
170 : chambre de Peter Van Pels et grenier
+16.98
Published by MauditeBénédicte on 08-12-01 at 02:11 pm   -   Category : Séries  -   Seen: 5691 times
 [x]

Bonjour à tous,

La Yellow Sub (Hutch, Alconis, Vally/mMoochy et moi) recherche un traducteur relecteur.

Compétences requises

- Compréhension de l'anglais et orthographe/rédactionnel impeccables.

- Avoir le temps de traduire le lundi soir (environ 200 ou 300 lignes), prévoir le bouclage le mardi soir.
Être disponible jusqu'à la fin de la saison.

En option : capacité à synchroniser.

Process de sélection :

- Test de traduction
- Test de correction

Process d'intégration :

La personne donnerait un coup de main sur les épisodes à venir jusqu'à Noël.
A la reprise en janvier, elle serait impitoyablement jetée dans le grand bain. A elle de savoir nager à ce moment-là.




+5.06
Published by MauditeBénédicte on 08-08-10 at 06:22 pm   -   Category : Présentations de séries web  -   Seen: 1719 times
Je présente ici une série qui titillera la fibre sériesphile de tous, et ne manquera pas de donner matière à réflexion aux observateurs de la vie sociale et politique de notre belle France : psiko, Serenity, Baje, homereb, finally, Canario, ce topic vous est respectueusement dédié.


Dans "Dark Elevator", ils sont huit condamnés, bloqués à vie dans l'ascenseur social en panne. Des placardisés, des précaires, des salariés éreintés, coincés dans cet habitacle comme dans un aquarium. Ils tâchent d'y reconstituer le mode de vie de l'entreprise, un semblant de convivialité.
Absurdité des "JO du précaire", où il s'agit de cirer des pompes et de dégommer, au chamboule-tout, les 35 heures et les congés payés pour décrocher un CDI ; enthousiasme suivi de déception du pot de départ à la retraite, toujours différé, pour André (Bernard Haller)...

(Le Monde, voir lien en bas du post)

 [x]

Pourquoi cette série ? Une intention originale
Plus qu'une série de plus façon Caméra café, ce huis-clos est à la base un outil de marketing viral au service de la campagne prud'homale de la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens. "La série est un cheval de Troie vers le site www.tousuniquestousunis.com, destiné à vulgariser le message de la CFTC"
Les élections prud'homales ne suscitent que peu de mobilisation, et la CFTC a souhaité en profiter pour dépoussiérer également l'image des syndicats.

Et pour cela, quoi de mieux qu'une parodie façon Caméra Café ?
La CFTC a donc fait appel à une agence de communication qui leur a proposé 3 scénaristes, Benoît Nguyen Tat, issu du Conservatoire national supérieur d'art dramatique, Stéphanie Sphyras, passée par l'Ecole de théâtre de la rue Blanche à Paris, et Guillaume Cremonese, ex-ingénieur en optique.


Chaque épisode dure environ trois minutes, et se déroule dans le fameux ascenseur.

Voici l'épisode 4, le plus drôle à mon sens

[ MEDIA - Enter the thread to see it ]

Les autres vous attendent ici :

lePlanSocial

LeCours

LaRetraite

Accouchement

LaPlage

LesJOduPrecaire


Pour en savoir plus :


- ArticleLeMonde

- ArticleTelerama


+9.07
Published by MauditeBénédicte on 08-01-13 at 06:32 pm   -   Category : Règles de français  -   Seen: 1195 times
Comment savoir s'il faut écrire que j'ai/ que j'aie ou que tu es/ que tu aies - qu'il est / qu'il ait ?

Pour éviter de confondre l'indicatif et le subjonctif, conjuguez le verbe avec "nous"

Exemple :
Je veux qu'il est/ait une place honorable à son examen

En remplaçant par "nous", vous obtenez :

- Je veux que nous ayons une place honorable

- Je veux que nous avons une place honorable

La bonne réponse est : "que nous ayons" qui appartient au subjonctif, donc "qu'il ait" doit également être conjugué au présent du subjonctif.
[ Comments (0) / Post a comment | Permalink ]
+12.64
Published by MauditeBénédicte on 08-01-13 at 05:47 pm   -   Category : Règles de français  -   Seen: 2222 times
On confond souvent futur et conditionnel, du fait de l'homophonie entre certaines terminaisons : je serai ravie de baiser frénétiquement avec vous" (au futur) se prononce exactement comme "je serais ravie que nous baisions frénétiquement" (ici conjugué à l'aide d'un pudique conditionnel)

L'astuce :

Pour éviter de confondre futur et conditionnel, conjuguez le verbe avec "tu" ou "vous".


Ca donne

- "Tu aurais fait fermer son claquoir à MB si..." au conditionnel donc avec un -s , et

- "J'aurai fait fermer son claquoir à MB quand..." qui est un futur, donc sans -s.


Opposez encore "Tu aurais gagné si" à "Tu auras gagné quand...", et la différence de temps saute aux yeux.
  Pages: 1  
.