Loading...
Wait
Please wait
Loading longer than expected.
Wait 30 more seconds   Reload
wait
Login
X
Email OR Username:
Password:
Login with Google
Get an account
Forgotten password?
Email account confirmation
Language:
Advertisements
TV Show PageSearch Search
Billions
Previous  1x03 Next
YumTime
Aired on: 2016-01-31
Chuck discovers that while he pursued Steven Birch, the rival Eastern District has made inroads in the Axe case and that he needs to get it back. Chuck horse-trades to regain control of a key witness, Pete Decker, a hedge fund manager with ties to Axelrod. At the same time, Axe makes an activist play for YumTime, a family owned bakery corporation. This move reverberates back to Chuck by way of a very personal connection between his father and YumTime. Wendy is thrown into a moral dilemma when she discovers via a confidential session that one of the few female Portfolio Managers at Axe Capital is going to have her career sabotaged. And Lara Axelrod tries to protect Axe’s reputation from a potentially damaging “tell all” book. (thetvdb.com)
Discuss about this episode:
Discussion Thread
Guest:
TV Show Director:
TV Show Writer:
You have to be logged to rate this episode
Total Rate :
7.7 / 10
(13 rates)
  Bottom of the page Bottom of the page
Discussion (SPOILERS!):
Pages: 1
Original Post # 4145829, posted at 19:08 on 2016-02-02  
Rating:
Avatar
Finally
Parfois, on croirait un mélange entre les mauvais côtés de Damages et The West Wing, parfois, on dirait un mélange entre le meilleur de Boss et Brotherhood ; et parfois, l'inverse.
La plupart du temps, je ne comprends rien à ce qu'il se passe. D'autant que hier, pour raisons techniques, j'ai regardé sans st.
Mais je comprends deux choses clairement : j'ai rarement vu quelqu'un d'aussi beau que Damian Lewis et Paul Giamatti confirme à nouveau son génie.
En vrai, le reste n'est pas terrible, mais c'est assez divertissant et intelligent.

Post # 4145868, posted at 20:40 on 2016-02-02  
Rating:
Avatar
niteowl
je ne sais pas si c'est intelligent, parce je ne capte absolument rien à rien. ça m'a aussi fait penser à damages, mais certainement pas aux autres que tu cites.
je regarde pour les deux acteurs principaux.
mais j'ai très peur que ça tombe dans les clichés des bluffs, double-bluffs, menaces plus ou moins voilées, traîtres et autres, sans grande subtilité. exactement comme damages, qui a vite sombré dans le ridicule absolu.
et pis franchement la vie sexuelle de giamatti on s'en tamponne le coquillard...

Post # 4145873, posted at 21:01 on 2016-02-02  
+0.29
Rating:
Avatar
Finally
niteowl a dit
le 02/02/2016 à 20:40
:

je ne sais pas si c'est intelligent, parce je ne capte absolument rien à rien. ça m'a aussi fait penser à damages, mais certainement pas aux autres que tu cites.
Bien sûr. C'est ce que je disais. Je disais plus pour la manière de raconter une histoire. Ce qui est pas mal.
Pour le reste... Effectivement, c'est plus de l'ordre de la sensation perso, je pense. Donc rien de fondé. Même si parle à peu près de la même chose, un peu de la même manière.
niteowl a dit
le 02/02/2016 à 20:40
:

je regarde pour les deux acteurs principaux.
Tout à fait. Et je me rends enfin compte à quel point la pauvre Maggie Siff est mauvaise.
niteowl a dit
le 02/02/2016 à 20:40
:

mais j'ai très peur que ça tombe dans les clichés des bluffs, double-bluffs, menaces plus ou moins voilées, traîtres et autres, sans grande subtilité. exactement comme damages, qui a vite sombré dans le ridicule absolu.
Exactement.
Les acteurs de Damages étaient tous assez brillants. Comme ici (sauf Maggie Siff).
Et puis cette propension aux punchlines permanentes et spirituelles ou aux citations/exemples de types célèbres, c'est fatigant.
Tu peux pas aller pisser sans qu'un mec surgisse de l'ombre pour te citer Sun Zi ou te raconte un détail de la vie de Kissinger pour te faire comprendre un truc ou te foutre une vieille pression.
Même si j'avoue le truc sur l'eau de Cologne, c'était bien rigolo. C'est d'ailleurs la seule partie que j'ai compris de l'entrevue entre le CEO de je sais pas quoi qui était là pour je ne sais quelle raison et le bureau du procureur.
Et puis... l'espèce de truc sur le pouvoir qui peut être quasiment infini me soûle déjà. Ce qui arrive à la veuve de l'associé, c'est sacrément abusé. Particulièrement le coup de Stanford.
niteowl a dit
le 02/02/2016 à 20:40
:

et pis franchement la vie sexuelle de giamatti on s'en tamponne le coquillard...
Complètement d'accord. Mais justement, dans cet épisode, l'explication de sa femme m'a un peu pris par surprise, moi qui croyais à un bête "vous voyez tous les hommes brillants sont des freaks et en plus s'ils ont du pouvoir, ils ont une tendance à aimer être dominés au pieu" cliché.
Que ce soit au contraire pour une question de contrôle que lui peut enfin exercer sur lui-même et ses pensées, c'est assez cool. D'après ce que je comprends, en plus, sa femme le fait presque professionnellement. Un peu comme si elle lui essuyait les fesses s'il avait les jambes cassées.
Et puis, tout ce sexe... Le père, l'éditeur, l'agente du SEC et l'assistant du procureur des US. Parfois tu te demandes si ça c'est pas juste résumé à un choix entre "il faut qu'ils parlent, là, pour nous en apprendre sur l'intrigue. On place la scène où ? Au restau ? - Non, on en a déjà dix. - Alors au pieu ? - Ouais, on s'en fout, on est sur Showtime"
On sent déjà le truc lesbien entre l'assistante de Bobby et la soeur de sa femme et qu'il va se passer un truc chelou avec le ouf et son obsession du ass-to-mouth, ou avec le sociopathe et son kiff sur les naines - et je ne serais même pas étonné que ça bouge du côté de Bobby lui-même.
Sans parler du triangle "Assistant du procureur - Agent du Sec - et assistante du procureur".
C'est peut-être ce qui m'a fait penser à The West Wing...

Post # 4145876, posted at 21:02 on 2016-02-02  
Rating:
Avatar
Finally
Ah ben pourquoi tu as enlevé l'image. Elle était super !

Post # 4145919, posted at 23:59 on 2016-02-02  
Rating:
Avatar
niteowl
ahhh maggie siff. tout pareil. angry
l'image je l'ai virée parce que damian était mal caricaturé. en même temps, ya pas grand chose à caricaturer. eye candy. kiss

Post # 4145920, posted at 00:00 on 2016-02-03  
Rating:
Avatar
niteowl
ps moi c'est le ass to mouth qui m'a fait hurler de rire. toute cette pudibonderie "mascaradée" en sexe et paroles libérés.

Post # 4145921, posted at 00:01 on 2016-02-03  
+1.00
Rating:
Avatar
niteowl
spoiler
 [x]
je mets un spoiler pour plaire à shibbyshibby...

Post # 4146169, posted at 15:51 on 2016-02-03  
Rating:
Avatar
klaxon
Je pense que c'est pas plus mal qu'on ne comprenne pas trop les détails. Les spécialistes doivent bien rigoler j'imagine, comme avec n'importe quel domaine spécialisé montré à la télé.

Post # 4146227, posted at 20:01 on 2016-02-03  
Rating:
Avatar
Finally
niteowl a dit
le 03/02/2016 à 00:00
:

ps moi c'est le ass to mouth qui m'a fait hurler de rire. toute cette pudibonderie "mascaradée" en sexe et paroles libérés.
Oui. Tout à fait.
niteowl a dit
le 02/02/2016 à 23:59
:

l'image je l'ai virée parce que damian était mal caricaturé. en même temps, ya pas grand chose à caricaturer. eye candy. kiss
C'est clair. Si j'étais un poney, j'aurais envie de lécher son visage jusqu'à en mourir.
klaxon a dit
le 03/02/2016 à 15:51
:

Je pense que c'est pas plus mal qu'on ne comprenne pas trop les détails. Les spécialistes doivent bien rigoler j'imagine, comme avec n'importe quel domaine spécialisé montré à la télé.
Ben justement, il me semblait qu'un des showrunners étaient un journaliste du NYT spécialiste de la finance et du stock exange, mais surtout des opa agressives et des fusions acquisitions (en gros le principe de fonctionnement des hedge funds) qui avait été récompensé plusieurs fois, notamment pour son enquête sur les subprimes. A moins que je mélange tout.
[https://en.wikipedia.org/wiki/Andrew_Ross_Sorkin]Andrew Ross Sorkin[/url] -> Page wikipédia du mec (trop fatigué pour lire des trucs comme ça en anglais).
Extrait pour niteowl :)
That’s not to mention Damian Lewis. Just as he saved the C.I.A. melodrama “Homeland” from its own histrionic urges, Mr. Lewis pulls “Billions,” which begins on Sunday, back from the brink of macho outlandishness with his natural gravitas. As the hedge fund titan Bobby Axelrod, Mr. Lewis might spend most of his on-screen time spitting out cocksure zingers, but he’s that rare TV actor with the self-possession to make even overdramatic lines sound organic.

Post # 4146255, posted at 20:38 on 2016-02-03  
Rating:
Avatar
klaxon
Finally a dit
le 03/02/2016 à 20:01
:

Ben justement, il me semblait qu'un des showrunners étaient un journaliste du NYT spécialiste de la finance et du stock exange, mais surtout des opa agressives et des fusions acquisitions (en gros le principe de fonctionnement des hedge funds) qui avait été récompensé plusieurs fois, notamment pour son enquête sur les subprimes. A moins que je mélange tout.
Bah, toutes les séries ont des consultants dans tous les domaines, et au final on voit le résultat.

Post # 4146277, posted at 20:55 on 2016-02-03  
Rating:
Avatar
Finally
klaxon a dit
le 03/02/2016 à 20:38
:

Bah, toutes les séries ont des consultants dans tous les domaines, et au final on voit le résultat.
Bien sûr, bien sûr, c'est pas du tout ce que je remettais en question - d'ailleurs, je ne remettais rien en question.
Mais là, le type n'est pas consultant, il est créateur original de la série, et l'idée de départ est vraiment de traiter ce sujet précis, apparemment.
Contrairement à Mr Robot, par exemple où le hacking était en fait plus qu'accessoire.

Post # 4146279, posted at 20:59 on 2016-02-03  
Rating:
Avatar
klaxon
Finally a dit
le 03/02/2016 à 20:55
:

Contrairement à Mr Robot, par exemple où le hacking était en fait plus qu'accessoire.
Plus qu'accessoire ? On n'a pas regardé la même série alors.
Tout ça pour dire que même si je ne comprends pas les détails, ça ne me dérange pas du tout, dans ma tête, tout est transformé en "bla bla"

Post # 4146282, posted at 21:01 on 2016-02-03  
Rating:
Avatar
Finally
klaxon a dit
le 03/02/2016 à 20:59
:

Plus qu'accessoire ? On n'a pas regardé la même série alors.
Non, bien sûr, il sert à l'intrigue.
Quand je parlais d'accessoire, c'est qu'en définitive, ce n'est pas le sujet de la série ; série qui n'a pas une fois essayé d'être didactique sur le hacking, contrairement à Billions avec les hedgefunds.

Post # 4146286, posted at 21:21 on 2016-02-03  
Rating:
Avatar
klaxon
Finally a dit
le 03/02/2016 à 21:01
:

Quand je parlais d'accessoire, c'est qu'en définitive, ce n'est pas le sujet de la série ; série qui n'a pas une fois essayé d'être didactique sur le hacking, contrairement à Billions avec les hedgefunds.
Pour l'instant, j'ai plus l'impression que le thème principal de Billions est l'exploration de la sexualité des puissants. (ou impuissant...)
Dans Billions, il n'y a pas d'explications sur le fonctionnement sur les hedgefunds, alors que, par le bia de la voix off, on nous montre bien comment hacker des gens dans Mr Robot.

*édité à 21:23 le 03/02/2016
Post # 4146287, posted at 21:24 on 2016-02-03  
Rating:
Avatar
Finally
klaxon a dit
le 03/02/2016 à 21:21
:

Dans Billions, il n'y a pas d'explications sur le fonctionnement sur les hedgefunds, alors que, par le bia de la voix off, on nous montre bien comment hacker des gens dans Mr Robot.
C'est intéressant que tu le vois comme ça.
Je pense qu'on sera mieux fixés d'ici la fin de la saison :)
Ce serait bien qu'on ait un jour des sub fr, en fait.

Post # 4146288, posted at 21:27 on 2016-02-03  
Rating:
Avatar
klaxon
Mais comme je disais, je remplace les parties techniques par "bla bla" donc... laugh2

Post # 4150867, posted at 19:28 on 2016-02-21  
Rating:
Avatar
niteowl
je viens de finir le 105. j'avais dit un peu de mal dans un autre fil, je retire tout, enfin cette série prend de la chair et de l'épaisseur...

Pages: 1
 Top of the page  Top of the page
Discuter de l'épisode :
Anonymous posting has been disabled. Please login first before attempting to post: Login

This episode page has been seen 1209 times
Last automatic update of this episode on 2018-06-07 at 19:06
.