Loading...
Wait
Please wait
Loading longer than expected.
Wait 30 more seconds   Reload
wait
Login
X
Email OR Username:
Password:
Login with Google
Get an account
Forgotten password?
Email account confirmation
Language:
New Thread
  Back to thread listBack to thread list   Bottom of the page Bottom of the page
Thread #10236 created the 2008-03-01 at 22:56 by Kenji - Seen 1723 times by 268 users
   
Pages: 1
Original Post # 444026, posted at 22:56 on 2008-03-01  
+2.98
Rating:
Avatar
Kenji
Salut,
je tenais à vous présenter une oeuvre qui a pour moi beaucoup d'importance, et dont je prends plaisir à redécouvrir au fil de mes nombreuses lectures.
Cette oeuvre est la biographie romancée de Musashi Miyamoto écrite par feu Eiji Yoshikawa.
Celle-ci s'articule en deux livres, le premier étant La pierre et le sabre et le second La parfaite Lumière.
J'ai Lu a eut l'excellente idée de regrouper pour la première fois ces chefs d'oeuvres, en un bon gros pavé de 1200 pages.
Musashi Miyamoto, de son vrai nom Takezo Shinmen (Miyamoto étant le nom de son village de naissance et Musashi, une autre façon de lire les idéogrammes écrivant Takezo), est en fait l'une des figures emblématiques du Japon et le plus fameux escrimeur de l'histoire du pays.
Naissance d'un mythe
Son père mourut alors qu'il était âgé de 7 ans, ce qui le contraignit à passer son enfance sous la tutelle de son oncle, moine et propriétaire d'un monastère. Il combattit en duel et tua pour la première fois à 13 ans (contre Arima Kihei en 1596). Âgé de 17 ans, il participa à la bataille de Sekigahara (1600) qui vit la victoire de l'armée de Ieyasu Tokugawa suite à la mort de Hideyoshi Toyotomi. Engagé dans le camp des perdants, il fut laissé pour mort sur le champ de bataille. Jusqu'à l'âge de 29 ans, il participa à une soixantaine de duels, la plupart avec un sabre en bois (bokken) alors que ses adversaires avaient de vrais sabres (katana). Son dernier duel eut lieu le 13 avril 1612 contre l'autre plus grand escrimeur du Japon, Kojira Sasaki, qu'il vainquit sur l'île de Funa grâce à un long bokken, taillé dans une rame du bateau qui l'y amenait.
Musashi, l'oeuvre éponyme de Yoshikawa a pour but premier de divertir et de faire découvrir, à travers un récit romancé, bien que de nombreux faits soit véridique, la vie peu banal de ce Samouraï hors du commun.
Par ailleurs, la description des villes, des campagnes, des modes de vies des paysans est très bonne.
Bref, c'est un livre à lire de toute urgence, pour toute personne aimant ce type d'oeuvre.
Pour ma part, elle m'a conquise.
N.B : A noter, qu'un grand mangaka du nom de Inoue Takehiko, auteur de Slam Dunk et Real, travaille depuis longtemps déjà sur la version manga de l'oeuvre de Yoshikawa. Ce manga s'appelle Vagabond
 [x]
Voilà, un coup de coeur que je voulais partager durant cette période de vacances scolaire.

*Édité à 10:57pm, 03/01/08
Post # 444028, posted at 23:01 on 2008-03-01  
Rating:
Avatar
Baje
Je me disait bien que LO cachait quelque chose laugh2
Il faut que je commence à le lire ce manga, j'ai tous les volumes. N'étant pas fan de roman, le manga vaut vraiment le coup au niveau de l'histoire ?

--
Si être normal est d'usage, cela revient à abandonner toute chance de progrès. Qui veut être normal ?
Post # 444047, posted at 23:25 on 2008-03-01  
Rating:
Avatar
Kenji
Ils se valent tous les deux dans leurs catégories.
Cependant, le manga ne suit parfois pas à la lettre l'oeuvre de Yoshikawa. Mais bon, c'est pas si grave.

Post # 444051, posted at 23:29 on 2008-03-01  
Rating:
Avatar
Baje
Ma question c'était plutôt :
Que vaut l'histoire, le développement des personnages, des intrigues, ya plusieurs fils qui s'entrecroisent, des trucs passionnants (ou pas).
La fidélité à l'%u0153uvre originale n'est pas ma priorité, puisque je ne l'ai pas lu. smile

--
Si être normal est d'usage, cela revient à abandonner toute chance de progrès. Qui veut être normal ?
Post # 444087, posted at 23:58 on 2008-03-01  
+0.70
Rating:
Avatar
Kenji
Il y à en effet, de nombreux personnages qui vont croiser le chemin de Takezo. Au départ, il est avec son ami Matahachi qui le quittera( tu verras pourquoi). Cependant, l'histoire de Musashi est la quête de puissance, il veut se faire un nom et devenir le meilleur Samouraï. Vagabond se centre plus donc sur la quête de cet homme. Bien que Inoue bifurquera sur l'histoire d'autres personnages pour construire un background non-négligeable.
Après si tu veux un putain de scénar' sauce samouraï, je te conseillerai plutôt l'Habitant de l'Infini, si ce n'est déjà fait.

Post # 444100, posted at 00:06 on 2008-03-02  
Rating:
Avatar
Baje
Je voulais juste savoir si le scénar valait le coup.
Pour les dessins et les combats je connait déjà un petit peu le bonhomme.
Je vais me mettre aux tomes ce soir je pense, j'vais en enchainer quelques uns et je viendrai filer mon avis.
Pour l'autre manga, je note ça smile
Merci !

--
Si être normal est d'usage, cela revient à abandonner toute chance de progrès. Qui veut être normal ?
Post # 444107, posted at 00:07 on 2008-03-02  
Rating:
Avatar
Kenji
Baje a dit :
Pour l'autre manga, je note ça smile
Ah ? Tu ne connaissais pas L'habitant de l'infini ?
Je vais être clair alors, l'habitant de l'infini est un ton au dessus en terme de perfection. Rien que ça, même si vagabond n'a rien à envier ;).
Bonne lecture en tout cas Baje.

Post # 444665, posted at 14:54 on 2008-03-02  
Rating:
Avatar
dvidax
Merci pour l'info...je vais aller voir ca au megastore...
a ne pas oublier aussi, enfin pour les initiés des sport de combats (et autres, l'exes de cultures ne fais pas de mal),
"Traité des cinq roues"
rédigé par MUSASHI,qui à servi de référence à l' "Hagakuré" (cf. Ghost dog....) et donc au developpement du "BUSHIDO".

--
La chance accorde ses faveurs aux esprits avertis
Post # 444677, posted at 15:02 on 2008-03-02  
Rating:
Avatar
ctrc
Tout simplement monstrueux ce livre:!
Je l'ai terminé il y a peu et c'est vrai que ça vaut le détoure!:
Ne pas hésiter à le lire, c'est tout ce que je peux dire:! Et merci Kenji pour la présentation :)

--
None
Post # 444896, posted at 17:47 on 2008-03-02  
Rating:
Avatar
Kenji
ctrc a dit :
Ne pas hésiter à le lire, c'est tout ce que je peux dire:! Et merci Kenji pour la présentation :)
De rien, ce livre est un pur bonheur, j'avais envie de vous le faire partager.

Post # 445738, posted at 08:03 on 2008-03-03  
Rating:
Avatar
clery
AAAAH!
Justice est enfin rendue à l'un de mes deux mangas de sabres préférés...
Avec L'habitant de l'infini!
 [x]
 [x]
Thanks Kenji
smile
édit: évidemment que les bouquins sur Musashi tuent :p
faut que je me mette au traité des 5 anneaux anytime soon...

--
I don't believe in a lot of things, but i do believe in duck tape...
*Édité à 8:27am, 03/03/08
Post # 445746, posted at 09:01 on 2008-03-03  
Rating:
Avatar
Kenji
Bah, attends, ce manga est beaucoup trop méconnu du grand public. Donc si je réussi à convertir une personne à ce superbe manga, ce sera une réussite pour moi.
Après, si d'autres personnes veulent continuer à surfer sur la vague samouraï, je vous conseille Lone Wolf & Cub, une grande oeuvre aussi.

Post # 446806, posted at 17:53 on 2008-03-03  
+0.53
Rating:
Avatar
Kenji
Voici une petite review de L'habitant de l'infini pour ceux qui hésiteraient à se lancer dans cette oeuvre indispensable sur son étagère à côté de Berserk.
Le personnage principal, Manji, est ce qu'on peut qualifier de déchet, un rebus de l'humanité, ce rônin, sabreur sans réel talent pour les armes, n'a pas hésité à massacrer cent innocents. Cependant, un soir, pour une raison que vous connaîtrez bien assez tôt, Manji va mourir. C'est à ce moment là que commence le manga, car Manji va revenir d'entre les morts, Manji va devenir immortel,en effet, un ver étrange introduit dans son corps guérit toutes ses blessures. Tuer est son destin de samouraï errant. En réparation des cent innocents qu'il a déjà sacrifiés pour se défendre, il s'engage à massacrer mille scélérats. Au bout de cette peine, la possibilité de redevenir un simple être humain. Sur son chemin, il rencontrera une jeune fille du nom de Lin. Cette fille qui a vu toute sa famille se faire massacrer devant ses yeux, par un gang d'une importance capitale dans le manga, deviendra son compagnon de voyage.
Voilà où tout commence.
C'est une oeuvre à lire rien que pour la beauté du dessin qui se base principalement sur la finesse du coup de crayon et pour son excellent background.
Allez, faites vous plaisir et lancez-vous dans cette aventure, vous ne serez pas déçu. kiss

Post # 453275, posted at 21:32 on 2008-03-06  
Rating:
Avatar
ZeMetFan
ça parle de Vagabond Comfort
Toujours pas de date chez nous pour le tome 27 ??
spoiler
il se fait quand même 70 samouraï le bougre!!
Sinon ça fait belle lurette que j'hésite pour "L'habitant de L'infini"... et avec ce que tu en dis... raaaaaah je vais me laisser tenter

Pages: 1
Thread Listing \ Musashi Miyamoto - Eiji Yoshikawa & autres oeuvres de samouraï

Anonymous posting has been disabled. Please login first before attempting to post: Login
.